BELAZA
QUI SOMMES NOUS ?
La Station Marine de Belaza est une station de recherche, propriétée de l'Institut Halieutique et des Sciences Marines (IH.SM) de l'Université de Toliara, situé dans la Baie de Toliara, Madagscar. La Station est co-gérée par une équipe internationale issue de 3 Universités: l'Université de Toliara (via l'IH.SM), l'Université de Mons, via le Laboratoire de Biologie des Organismes Marins et Biomimétisme (BOMB), et l'Université de Liège, via le laboratoire d'Océanologie.
Historique 
 
La Station de Belaza est une station de recherche polyvalente, historiquement dédiée à la Rechertche et Développement sur l'Aquaculture. Créée vers le début des années 1970, la station a accueilli les premiers essais d'ostréïculture à Madagascar, développées par la Station Marine de Toliara (l'Institut Halieutique et des Sciences Marines actuellement). La Station a timidement continué d'accueillir des tests d'aquaculture d'espèces diverses jusqu'à la fin des année 1990 qui marque le début d'un nouvel ère axé sur l'holothuriculture. 
 
En effet, en 1999, un projet de mariculture des holothuries a vu le jour à Madagascar. Les travaux ont été financés par la Coopération Universitaire belge au développement (ex-CUD, actuellement ARES-CCD) dans le cadre d’un projet PIC sous la supervision de l’Institut Halieutique et des Sciences Marines (IH.SM) de l’Université de Toliara et des universités belges de Mons (UMONS) et de Bruxelles (ULB). Les premiers travaux ont permis de construire une écloserie sur le site de l’IH.SM qui se situe dans la ville de Toliara même, proche du port.  
 
Quatre années plus tard, en 2003, l’écloserie était active et produisait quelques dizaines de milliers de juvéniles de l’espèce d’holothurie ayant une des plus forte valeur marchande, Holothuria scabra. L’écloserie est un bâtiment climatisé de 120 m2 renfermant trois pièces dévolues (i) à la culture d’algues, (ii) à l’élevage larvaire des holothuries et à la maintenance des géniteurs et (iii) à l’analyse microscopique et au traitement des données. Les bassins de l’écloserie d’environ 400 m3 sont reliés à une station de pompage d’eau de mer dont le réservoir est alimenté à marée haute. L’eau de mer se déverse dans un bassin de décantation de 30 m3 et l’eau stockée dans ce bassin est ensuite filtrée de façon répétée avant d’être utilisée dans les bassins d’élevage larvaire.  
 
La deuxième phase du projet, engagée en 2004 toujours via un financement PIC-CUD sous la supervision des mêmes promoteurs, a été marquée par la création d’une ferme d’élevage d’holothuries destinée à faire grossir les juvéniles sortant de l’écloserie jusqu’à la taille requise pour leur commercialisation. La ferme a été installée sur le site de Belaza, à 20 km au sud de Tuléar. En front de mangrove, ce terrain satisfait aux exigences écologiques de l’espèce H. scabra et inclut une résurgence naturelle d’eau douce qui permet d’assurer le fonctionnement optimal des installations. A la fin de cette deuxième phase, en 2008, le site de Belaza était équipé d’un laboratoire, de dortoirs, d’une maison pour cadres supérieurs, de 320 m2 de bassins et de 600 m2 d’enclos en mer. 
 
Le soutien financier de la CUD a pris fin en mars 2008 date à laquelle un accord tripartite de partenariat entre les universités belges, l’IH.SM et une entreprise privée du nom de Copefrito SA a abouti à la création d’une Spin Off « Madagascar Holothurie SA », la première entreprise commerciale axée sur l’aquaculture d’holothuries dans l’Océan Indien. Madagascar Holothurie SA a optimalisé le site de Belaza en portant la surface des bassins à 1.000 m2 et en multipliant les enclos en mer. Madagascar Holothurie a été un « proof of concept » étudiant la faisabilité économique de ce type d’aquaculture. Fort de cette expérience, en 2013, une société de production, « Indian Ocean Trepang SA », a vu le jour. Cette société a développé sur un nouveau site, le site d’Ankaloha, une écloserie permettant la production de 4 millions de juvéniles ainsi que 88.000 m2 de bassins et 180 hectares d’enclos en mer. Elle emploie 150 personnes (permanents et saisonniers), travaille avec 255 foyers de villageois pêcheurs-aquaculteurs et exporte en chine les holothuries produites en élevage. Après la fin du financement CUD et jusqu’à aujourd’hui, Madagascar Holothurie d’abord et Indian Ocean Trepang ensuite ont assuré le financement (fonctionnement et personnel technique) de la première écloserie (site de l’IH.SM) et de la nurserie (site de Belaza). Ces installations leur servant de partie R&D (Research and Development). Aujourd’hui pour des raisons géostratégiques, IOT a décidé de rendre le site de Belaza aux partenaires académiques, la R&D leur étant plus facile à contrôler à partir d’Ankaloha.  
 
En 2012, l’IH.SM de Toliara et son partenaire belge montois (UMONS) ainsi que les Université de Liège et de Bruxelles ont obtenu le financement d’un nouveau projet PIC concernant la polyaquaculture villageoise qui avait pour but de soutenir le développement de l’algoculture villageoise et d’estimer le potentiel de la coralliculture villageoise. Ce financement a permis de renforcer le potentiel du laboratoire du site de Belaza en le dotant entre autres d’une autonomie en énergie solaire (12 panneaux de 250V et batteries solaires).  

RESPONSABLES
Les Responsables de la Station sont, respectivement, Dr Gildas Todinanahary, Pr Igor Eeckhaut et Pr Gilles Lepoint, de l'IH.SM (www.ihsm.mg), du laboratoire BOMB (www.bio-mar.com) et du Laboratoire d'Océanologie de l'ULg (site web).
CONTACT
Contact à Madagascar
 
 Institut Halieutique et des Sciences Marines 
2 Rue Dr Rabesandratana HD 
BP : 141 - Toliara 601 
Madagascar 
 
Tél : 00 261 20 94 941 67 
E-mail : gildas.todinanahary[at]gmail.com
www.ihsm.mg
Contact en Belgique

Biologie des Organismes Marins et Biomimétisme, 
6 Avenue du Champ de Mars 
U-Mons 
7000 Mons - Belgium 
 
Tél: 00 32 65 373470
 E-mail : Igor.Eeckhaut@umons.ac.be
www.bio-mar.com
Station Marine de Belaza
Route de Saint Augustin, Sarodrano
Madagascar 
© copyright. Tous droits réservés